LISTE D'OFFICIERS BELGES QUI D'APRES LES CONTROLES DES REGIMENTS SE SONT TROUVES A LA BATAILLE DE LIGNY

Dans les états-majors - Au Grand Quartier Général :

Le Colonel CRABBE, Jean-Louis, de Bruxelles, décédé suite de blessures reçues à Waterloo. Le Chef d'escadron Comte DE CRUQUEMBOURG, Victor-Baucis, de Bruxelles, est devenu lieutenant-général en Belgique. Le chef d'escadron DE LA FONTAINE, Désiré-Alfred, de Namur, aide de camp du Maréchal Comte de Grouchy, décédé aux Indes Néerlandaises le 20 décembre 1824. Le Capitaine DELEPLANQUE, Jean-Baptiste, de Tournai, aide de camp du lieutenant- général Comte Pajol, est devenu général-major en Belgique. Le Capitaine BOUHTAY, Henry-Vioël, de Liège, aide de camp du Lieutenant-général Mouton, Comte de Lobau, blessé à Waterloo, est devenu général-major en Belgique. Le lieutenant HERMANS Arnold, de Maestricht, du 2° lanciers, aide de camp du lieutenant-général Baron SUBERVIE, est devenu capitaine au régiment: d'élite (grenadiers) en Belgique. Le chef d'escadrons de COLINS de Ham, Jean GUILLAUME de Bruxelles, aide de camps du Lieutenant-Général Comte EXELMANS.

Dans le 3 corps du Lieutenant-Général Comte VANDAMME.

Division HABERT : Au 88°: le Lieutenant GREGOIRE d'Heppignies, au 22° de ligne : Le Lieutenant porte-aigle CORTHOUS, de Hasselt, et les Lieutenants GHISLAIN Jacques et LE LORIN, tous deux de Liège et LACROSSE, de Herve. Au 34°: Le Sergent SEINOF, de Liège, est devenu officier en Belgique, Capitaine Robert de ROCHEHAUT.
Division BERTHEZENE : Au 12 de ligne : Capitaine CÉHA, de Louvain, LOUPE, de Mellier, Adjudant-Major SENAULT, de Mons. Au 56 : Capitaine SEUTIN, de Jemappes, Adjudant-Major CHARLIER, de Namur, les Lieutenants REGNIER, de Namur, DEBOSSE, de Chaineux ; DUPIERRY, de Stavelot, VIEUXTEMPS, de Limbourg. Au 33 : Lieutenant DRUGMAN, de Bruxelles. Division LEFOL : Au 15° léger : Capitaine SMEESTERS, de Bruxelles et Lieutenant WINAND Jean, de Liège. Division de Cavalerie légère DOMON : Au 9 Chasseurs : Lieutenant HUILLION, de Liège.

Dans le 4° corps du Lieutenant-Général Comte GERARD

Division PECHEUX : Au 30 de ligne : Le Capitaine CHRISTOPHE et le Sergent DAcHY, tous deux de Bouillon. N. B. Le Sergent DACHY est devenu Officier en Belgique. Au 96 : Lieutenants FONDEUR, de Soumagne, DEFOURNY, de Bellaire ORiANNE, de Salm-Château, DIRICK, de Lantremange et FAUVILLE, de Patignies ; celui-ci mortellement blessé devant Namur le 20 juin. Au 6 léger : Lieutenant DE KESSEL, de Gand, blessé le 16 juin à Ligny. Division VICHERY : Au 76 de ligne : Lieutenant DE BLAUWE, de Gand, blessé devant Wavre le 19 juin. Au 69 : Lieutenant ANCEAUX, de Bruxelles, blessé le 16. Division HULOT : Au l l 1 de ligne : Lieutenant-Adjudant-Major DRUEZ Charles, de Tournai. N. B. Son frère Louis, Aide de camp du Général GUILLEMINOT, se trouve aux Quatre-Bras. Au 9° léger : Le Capitaine CARDRON, de Philippeville. Division de Cavalerie Légère MAURIN : Au 6° Hussards : Le Chef d'Escadron MATHIS, de Watervliet (dép. de l'Escaut), les Lieutenants POLIS, de Verviers et JOZEFF, de Clermont.
Dans la Division du Lieutenant-Général Baron GIRARD, blessé mortellement le 16 juin. N. B. Cette division détachée du 2° corps. Au 11° léger : Le Lieutenant DE COENENS, de Namur. Au 4 de ligne : Capitaine DE LATER, de Bruges, blessé le 16 juin, est devenu Colonel du 7° de ligne de Ligne en 1831. Au 82° de ligne : Chef de Bataillon : DE CREQUY Philippe, de Fonge ( ?) (dépt de la Lys) ; Capitaine Adjudant Major Rode RT Jean, de Rochehaut ; les Lieutenants NICAISE, de Feluy (dépt de Jemappes) et ROGAT, de Moorsele (dépt de la Lys), Lieutenant Nicaise Léopold né à Seneffe.

Dans le 6° corps du Lieutenant Général MOUTON, Comte de LOBAU

N.B. - Ce corps est arrivé, dans l'après-midi, de Charleroi et est passé en première ligne le soir de la bataille sur le plateau de BRYE.
Division SIMMER : Au 5 de ligne : Le Lieutenant DELERUE, de Tournai. Au 11° : Le Lieutenant RASQUINET, de Liège, blessé le 18 à Waterloo. Division JEANIS : Au 5 léger: Le Capitaine DEGALLAIX, de Leuze ; le Lieutenant Lovis Henri, de Maestricht, est devenu Major du l l° de ligne de lge en 1830 et l'Adjudant STROYKENS, de Louvain, est devenu Capitaine au A de ligne de lge en 1830. Au 107 : Le Capitaine WANDERPEPEN, de Mons qui sera blessé mortellement à W'aterloo le 18 et décédé à Bruxelles le 24 juin. Division TESTE : Au 65 de ligne : Les Lieutenants VERDONCK, d'Outryve ; DEGRAVE, de Courtrai ; BOUVIER, de Gand ; BARON, d'Ath ; LAROCHE, du 141esnil; JEANQUART, de Nodebais. Au 75 : Les Lieutenants GULDENTOPS, d'Alost et BORREMANS François, de Louvain, est devenu Lieutenant-Général en Belgique.

Dans la DIVISION DURUTTE, détachée du 1° corps

Au 8° de ligne : Les Lieutenants BOUCHER Pierre, de Namur et FONTIGVIER, de Roux.
Au 29° de ligne : Les Lieutenants GAUTHIER, de Binche ; ADHÉMAR, de Liège ; SIMARD, de Au 20° Dragons : Capitaines DEREUME, de Mons et CRISPIELS, de Gand, tous deux blessés devant Namur le 20 juin et les Lieutenants ROVAL, de Verviers ; LEMOINE, de Mons et LONGUET, de Wuustwezel. N. B. - Le capitaine CRISPIELS est devenu Major de gendarmerie en Belgique, le capitaine Dereume est devenu président de la société des Anciens Frères d'armes de l'Empire à Bruxelles. Son buste se trouve au Musée Royal de l'Armée,

Dans le corps des Cuirassiers du Lieutenant-Général Comte MILHAUD

Au l°: Le Lieutenant Adjudant-Major VANDENSERO, d'Anvers. Au 5 Cuirassiers : Les Lieutenants ABEL, de St-Nicolas-Waes et DEMULDER, de Nivelles, tué à Waterloo le 18 juin. Au 6° Cuirassiers : Les Lieutenants DE GRADY et FRANKAR, tous deux de Liège.

Dans la Garde Impériale

Dans le 2° Chasseur- à pied :
Le Capitaine DE STUERS, de Ruremonde. N. B. Retiré à Ypres, son fils est devenu officier dans l'armée belge. Dans le 4 Chasseurs à pied : Le Capitaine MONTIGNY, de Tournai, blessé à Waterloo, est devenu Major au 6 de ligne en Belgique en 1850. Dans les Voltigeurs : Lieutenants BAUDOUX de Fontaine l'Evêque et FRANTZEN, de Gand. Dans les Tirailleurs : Capitaine Canivet, de Mons et les Lieutenants Louis Médard, de Jodoigne, disparu à la bataille de Waterloo ; COLSON, de Jupille (Liège) ; LEBON, de Bruxelles et URBAIN Jacques, de Philippeville.

Dans l'Artillerie

Le Lieutenant DUPONT Pierre-Louis, de Bruges, blessé le 20 juin, est devenu en Belgique Lieutenant-Général, Ministre de la Guerre et Inspecteur général d~ l'Artillerie.

Dans le Génie

Le Lieutenant WILLMAR Jean-Pierre, de Luxembourg, est devenu en Belgique Lieutenant-Général, Ministre de la Guerre et Ministre Plénipotentiaire.
et GODENNE, de Namur, blessé le 18 à Waterloo, est devenu major au 4° de ligne belge.
Au 85 de ligne : Capitaine DEGAAD, de Binche ; Lieutenants LERICHE, de Mons et JACQMIN, de Laroche. N. 8. - Ce dernier est devenu Lieutenant-Colonel en Belgique.

Dans la Division de Cavalerie Légère JACQUINOT détachée du 1° Corps d'armée de la Division DURUTTE

Au 3 Chasseurs à Cheval : Colonel Marquis de la WOESTINE, né à Paris de famille belge.
Au 7° Hussards : Lieutenants Bertis, Félix de Gand et MARTINY, de Liège.
Au 4 Lanciers : Lieutenant FIGgOT, de Sugny. X. B. - Les divisions DURUTTE et JACQUINOT du 1" corps laissées par le Lieutenant-général Comte DROUET D ERLON en vue de W'agnelée n'ont occupé ce village que le soir du 16 juin après un bref engagement avec une arrière-garde prussienne.

Dans le corps de Cavalerie légère du Lieutenant-Général Comte PAJOL

Dans la division SUBERVIE.
Au l° Lanciers :
Le Capitaine MAHIEU, de Mons, blessé à Waterloo le 18 ; les Lieutenants DFI.AVEU, de Liège et Nicolas URBAIN, de Frameries.

Dans la division SOULT

Au 1° Hussards : Lieutenant BETHS, Joseph de Gand.

Dans le corps des Dragons du Lieutenant-Général Comte EXELMANS

Au 5 Dragons : Lieutenant BOUCHER Jean, de Namur et POUPART, d Ypres, blessé le 16. Au 13° Dragons : Lieutenant RASQUIN, de Bas-Oha, blessé le 18 devant Wavre. Au 14 Dragons : Capitaine BODART, de Modave.
Au 20° Dragons : Capitaines DEREUME, de Mons et CRISPIELS, de Gand, tous deux blessés devant Namur le 20 juin et les Lieutenants ROVAL, de Verviers ; LEMOINE, de Mons et LONGUET, de Wuustwezel. N. B. - Le capitaine CRISPIELS est devenu Major de gendarmerie en Belgique, le capitaine Dereume est devenu président de la société des Anciens Frères d'armes de l'Empire à Bruxelles. Son buste se trouve au Musée Royal de l'Armée,

Dans le corps des Cuirassiers du Lieutenant-Général Comte MILHAUD

Au l°: Le Lieutenant Adjudant-Major VANDENSERO, d'Anvers. Au 5 Cuirassiers : Les Lieutenants ABEL, de St-Nicolas-Waes et DEMULDER, de Nivelles, tué à Waterloo le 18 juin. Au 6° Cuirassiers : Les Lieutenants DE GRADY et FRANKAR, tous deux de Liège.

Dans la Garde Impériale

Dans le 2° Chasseur- à pied :
Le Capitaine DE STUERS, de Ruremonde. N. B. Retiré à Ypres, son fils est devenu officier dans l'armée belge. Dans le 4 Chasseurs à pied : Le Capitaine MONTIGNY, de Tournai, blessé à Waterloo, est devenu Major au 6 de ligne en Belgique en 1850. Dans les Voltigeurs : Lieutenants BAUDOUX de Fontaine l'Evêque et FRANTZEN, de Gand. Dans les Tirailleurs : Capitaine Canivet, de Mons et les Lieutenants Louis Médard, de Jodoigne, disparu à la bataille de Waterloo ; COLSON, de Jupille (Liège) ; LEBON, de Bruxelles et URBAIN Jacques, de Philippeville.

Dans l'Artillerie.

Le Lieutenant DUPONT Pierre-Louis, de Bruges, blessé le 20 juin, est devenu en Belgique Lieutenant-Général, Ministre de la Guerre et Inspecteur général d~ l'Artillerie.

Dans le Génie

Le Lieutenant WILLMAR Jean-Pierre, de Luxembourg, est devenu en Belgique Lieutenant-Général, Ministre de la Guerre et Ministre Plénipotentiaire.

Fermer la fenêtre